Tous les articles par Aero

Air Berlin affiche de nouveau des pertes

La compagnie aérienne Air Berlin a enregistré au deuxième trimestre une perte de 37,5 millions d’euros, et un chiffre d’affaires en baisse en raison d’un « ajustement tactique des capacités ».

La compagnie privée allemande a enregistré entre avril et juin un recul de 7% de son chiffre d’affaires à 1,07 milliards d’euros (1,15 milliards en 2014), entrainant pour les revenus au niveau du groupe une baisse de 2,3% sur le premier semestre. La perte opérationnelle était de 15,9 millions d’euros au T2 (contre 6,9 millions en 2014), la comparaison étant cependant entachée par le calendrier des vacances de Pâques et par les grèves de Lufthansa l’année dernière. Mais la « consolidation des capacités » par Air Berlin lui permet d’afficher une utilisation des avions et un revenu par siège kilomètre offert (RSKO) en hausse de +0,6%.

Selon le CEO Stefan Pichler qui ne cite pas l’actionnaire Etihad Airways, après un bon premier trimestre le deuxième est un « trimestre de transition », en ligne avec les tendances du marché « comme annoncé ». Le dirigeant se déclare optimiste pour le second semestre, et se dit « convaincu qu’Air Berlin est bien positionnée grâce aux mesures d’efficacité introduites » dans le cadre de son plan de restructuration. Il met en avant par exemple le gain de 2,1 points du coefficient d’occupation des avions à 87,3%, alors que les capacités étaient en baisse de 7,1% pendant a même période. Et promet que lors du quatrième trimestre le changement de business model sera entamé.

La compagnie de l’alliance Oneworld affiche pour le premier semestre une perte de 247 millions d’euros, contre une perte de 201 millions à la même période en 2014 – principalement à cause des effets du change. Toujours sur les six premiers mois de l’année, le RSKO gagne 1,2% à 6,99 euros, et le rendement progresse de 0,7% à 119,8 euros.

Le deuxième semestre verra Air Berlin « implémenter les mesures d’optimisation » initiées depuis le début de l’année ; elle s’attend à des améliorations considérables du rendement, de l’utilisation des capacités et du RSKO.

http://www.air-journal.fr/2015-08-18-air-berlin-affiche-de-nouveau-des-pertes-5148691.html

Condor renforce le Francfort – Seychelles

La compagnie aérienne Condor ajoutera dès le mos prochain un deuxième vol par semaine entre Francfort et l’archipel des Seychelles, où l’Allemagne est devenue le premier marché touristique.

Dans son communiqué du 17 aout 2015, la compagnie allemande du groupe Thomas Cook annonce la mise en place dès le 13 septembre d’une seconde rotation hebdomadaire entre sa base de Francfort et l’aéroport de Victoria sur l’île de Mahé, opéré en Boeing 767-300ER pouvant accueillir 18 passagers en classe Affaires, 25 en Premium et 206 en Economie. Les départs seront alors programmés mardi et vendredi à 18h35 pour arriver le lendemain à 6h10, les vols retour quittant les Seychelles mercredi et samedi à 23h40 pour atterrir le lendemain à 7h35. Condor reste sans concurrence sur cette route, les seules liaisons directes entre l’archipel et l’Europe étant assurées par Air Seychelles (Paris-CDG) et Transaero Airlines (Moscou-Vnukovo).

Condor propose des allers simples vers Mahé à partir de 349,99€ en Classe Economique, 499,99€ en Classe Premium et 999,99€ en Classes Affaires. Grâce aux accords de pré/post acheminements signés avec Lufthansa, les agences de voyage peuvent proposer les Seychelles avec Condor, au départ des villes suivantes : Paris-CDG, Strasbourg, Lyon, Nice, Marseille et Toulouse. Pour les frontaliers, Genève et Bruxelles sont également éligibles. A noter que les passagers disposant de la carte Miles&More Lufthansa peuvent cumuler des points sur les vols opérés par Condor. Leurs points peuvent également être utilisés à l’aéroport de Francfort pour un upgrade en classe Business Condor (selon disponibilité).

Jens Boyd, chef de produits long-courriers pour Condor et Thomas Cook Airlines, voit en ce nouveau vol la poursuite de la stratégie de croissance réussie de Condor : « Avec cet ajout, cela fait un vol supplémentaire pour une destination paradisiaque que sont les Seychelles, ce qui rend cette destination de rêve encore plus attrayante pour les touristes européens ». Grâce à un temps de vol de moins de dix heures et le faible décalage horaire entre l’Europe et les Seychelles (deux heures en été et trois en hiver), les passagers apprécieront les avantages de ce vol de nuit où ils pourront se reposer et atterrir le lendemain matin dans un décor idyllique. Le vol retour est également un vol de nuit, ce qui permet de profiter pleinement de la dernière journée sur place.

La compagnie Condor propose à ces passagers « les plus belles destinations depuis 1956 ». Plus de 7 millions de passagers voyagent avec elle chaque année, vers plus de 75 destinations en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique. Depuis 2013, la compagnie basée à Francfort, fait partie du groupe Thomas Cook Group Airlines, une division de Thomas Cook Group plc. La flotte du groupe Thomas Cook comprend 89 avions modernes et respectueux de l’environnement, dont 40 sont dans la flotte de Condor : douze Airbus A320, trois A321, treize Boeing 757-300 et douze 767-300ER. La maintenance des appareils est effectuée par ses propres opérateurs techniques.

http://www.air-journal.fr/2015-08-18-condor-renforce-le-francfort-seychelles-5148674.html

Condor ajoute une route depuis Francfort vers Alicante en 2016

aj_condor_A320

La compagnie aérienne allemande Condor Airlines, filiale de Thomas Cook Group, prévoit de lancer une nouvelle liaison entre Francfort et Alicante pour la saison estivale 2016.

Les vols opérés deux fois par semaine à partir du 2 mai 2016, partiront le lundi à 7h30 et le jeudi à 16h35 pour des arrivées respectives à 10h05 et 19h10 à l’aéroport d’Alicante-Elche. Les vols retour repartent d’Alicante à 11h05 et 20h10 pour des arrivées respectives à 13h40 le lundi et 22h45 le jeudi. Les vols sont opérés en Airbus A320 de 180 places (24 + 156).

L’aéroport d’Alicante accueille plusieurs dizaines de compagnies aériennes dont Transavia, Brussels Airlines, Air Berlin, easyJet, British Airways, Jetairfly, Norwegian Air Shuttle, Volotea, Wow Air.…

Ryanair qui y est très présente également, y lancera de nouvelles routes depuis  Berlin-Schönefeld  à partir du 28 octobre prochain, Hambourg (à partir du 26 octobre),  Rome-Ciampino (à partir du 25 octobre 2015) ou Newcastle (27 octobre 2015). De même, Vueling, filiale low cost d’IAG, prévoit de lancer de nouvelles routes avant la fin de l’année notamment depuis Nantes (à partir du 21décembre 2015), Séville ( à partir du 23 octobre 2015),  Saint-Jacques-de-Compostelle (à partir du 27 octobre 2015) ou l’aéroport des Asturies (19 décembre 2015).

La low cost de l’Europe de l’Est Wizz Air y ouvrera quant à elle une nouvelle route depuis Sofia en mars de l’année prochaine.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-condor-ajoute-une-route-depuis-francfort-vers-alicante-en-2016-5148603.html

Bug électronique aux Etats-Unis : des milliers de vols perturbés

air-journal_New York LaGuardia projet aeroport4

Le trafic aérien dans l’Est des Etats-Unis a été fortement perturbé samedi 15 août suite à un bug informatique dans un centre de contrôle aérien.

Plus de 5 000 vols ont connu des problèmes de retard, et plus de 700 vols ont été annulés hier dans l’Est des Etats-Unis selon selon FlightStats, le trafic étant revenu aujourd’hui à la normale. Le problème, qui a eu lieu dans un centre de contrôle de la circulation aérienne de la Federal Aviation Administration (FAA) à Leesburg, en Virginie, près de Washington DC, a affecté les vols dans la région de  New York, de Washington DC et sur toute la côte Est. Les aéroports les plus touchés sont ceux de Ronald Reagan, LaGuardia, Washington Dulles International, John F. Kennedy, Baltimore / Washington International Thurgood Marshall, Philadelphia International…

Le problème a été résolu peu après 16 heures heure locale hier, a indiqué la FAA, qui travaillait à la reprise d’’une activité normale dans les aéroports touchés. L’agence a concédé ne pas savoir la cause originelle du dysfonctionnement, en rejetant toutefois l’hypothèse d’un accident ou d’un hacker mal intentionné.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-bug-electronique-aux-etats-unis-des-milliers-de-vols-perturbes-5148599.html

Le trafic de LATAM Airlines en hausse de 6,7 % en juillet

La compagnie aérienne LATAM Airlines (LAN Airlines et TAM Airlines) a communiqué ses résultats de trafic pour juillet 2015, en hausse de 6,7  % par rapport à juillet 2014.

Le trafic passagers a augmenté de 6,7 % tandis que les capacités sont en hausse de 7,6%, indique le communiqué de LATAM Airlines en date du 14 août. De ce fait, le taux d’occupation a diminué de 0,8 point en passant à 84 %. La proportion de voyageurs internationaux a représenté pour le mois de juillet environ 51% du nombre total de passagers.

Le trafic dans les filiales domestiques hispanophones du groupe (Argentine, Chili, Pérou, Equateur et Colombie) a augmenté de 7,5% tandis que la capacité a évolué de 4,9%. Le taux d’occupation passe ainsi à 82,9%, soit une augmentation de 2,0 points.

Concernant les vols domestiques de passagers au Brésil, le trafic a augmenté de 5,9%, tandis que la capacité a enregistré une hausse de 7,5%. Le taux d’occupation a lui diminué de 1,2 point en passant à 82,6%. L’augmentation de 7,5% de la capacité par rapport à juillet 2014 a été affectée par la Coupe du monde de football qui a eu lieu au Brésil l’année dernière. La capacité est restée inchangée par rapport à juillet 2013.

Le trafic passagers sur les vols internationaux (incluant les activités internationales de LAN Airlines et TAM Airlines sur les lignes régionales et long-courriers) a augmenté de 6,9% tandis que la capacité a augmenté de 8,6%. Le taux d’occupation passe ainsi à 85,2%, soit une baisse de 1,4 point.

Durant le mois de juillet le trafic du fret aérien est resté faible, particulièrement sur le marché domestique et international du Brésil. De ce fait, le trafic du fret aérien du Groupe LATAM Airlines a enregistré une baisse de 12,6% en juillet tandis que le taux d’occupation a baissé de 7,0 points, passant à 50,4%. Pour ajuster la capacité de fret, le Groupe LATAM Airlines continue à réduire ses opérations de fret, ce qui a permis une diminution de 0,4% de tonnes par kilomètre en juillet.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-le-trafic-de-latam-airlines-en-hausse-de-67-en-juillet-5148594.html

Forte progression de la RAM sur l’Amérique du Nord

air-journal_Royal Air Maroc_787-8

Royal Air Maroc a publié ses chiffres de juillet concernant le trafic vers l’Amérique du Nord, qui se retrouve en forte progression (+ 16 %).

Royal Air Maroc a transporté 36 201 passagers sur les deux lignes (sans concurrence) reliant Casablanca à Montréal et à New York, en progression de 16 % par rapport à la même période de l’année dernière. Cela correspond à 143 vols qui ont enregistré un taux de remplissage de 76%, selon le communiqué de la compagnie marocaine. Les vols reliant la capitale économique et plus grande ville du Maroc, à Montréal ont été plébiscités au cours du mois de juillet, avec près de 19 500 passagers, en hausse de 34% par rapport à la même période de l’année dernière.

Pour répondre à la demande croissante de sa clientèle sur ces destinations notamment pendant la saison d’été 2015, la RAM a renforcé ses investissements pour augmenter son offre et améliorer son produit. La compagnie est ainsi passée à deux vols quotidiens par jour au lieu d’une fréquence par jour sur la ligne Casablanca-New York ; avec départ de Casablanca à 4h30 et 14h55 (arrivées respectives à New York à 7h20 et 17h45) ; les vols retour repartant à 9h20 et 20h30 avec arrivées respectives en terre marocaine à 21h10 et 8h20 le lendemain (6h50 de vol). Tous les vols sur cette desserte sont opérés en Boeing 787-8 Dreamliner de 274 places (18 en classe Affaires et 256 en classe Economie). Les passagers profitent ainsi des meilleures conditions de confort et un gain considérable de la traversée de l’Atlantique puisqu’ils font le trajet en 40 minutes en moins comparativement aux vols effectués par les avions longs courriers classiques.

L’autre destination de la compagnie sur le continent nord-américain, en l’occurrence Casablanca-Montréal, a bénéficié également d’un renforcement de l’offre puisque la compagnie a doublé la capacité des vols par l’injection d’avions de capacité plus grande (un Boeing 747-400 de 498 places en bi-classe) et la programmation de vols supplémentaires.

Rappelons aussi que Royal Air Maroc va lancer à l’automne quatre nouvelles liaisons internationales dont un Rabat-Marseille.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-forte-progression-de-la-ram-sur-lamerique-du-nord-5148551.html

Le 16 août 1927 dans le ciel : Départ de la « Dole Race »

air-journal-dole-race-1927

Histoire de l’aviation - 16 août 1927. 35 000 dollars, soit l’équivalent de 892 500 francs, tel est le prix mis en jeu dans le cadre de la course d’aéroplanes de San Francisco jusqu’à Honolulu, compétition aérienne dont le départ est donné le matin de ce 16 août 1927 à l’aérodrome d’Oakland et dont M. John Dole est à l’origine.

Pas moins de neuf appareils sont engagés dans la « Dole Race », à savoir cinq monoplans et quatre biplans, les pilotes Griffin, Goddard, Livingstone, Janssen, Goebel, Prost, Pedlar, Parkhurst et Eichwalt vont ainsi tenter de s’illustrer dans cette épreuve affichant un parcours d’environ 3 840 kilomètres. Mais dès le départ, les aviateurs Goddard et Parkhurst jouent de malchance : Goddard voit son aéroplane baptisé « El Encante » chuter, quant à Parkhurst, son appareil « Air King » ne peut prendre son envol, les commissaires refusant qu’il parte invoquant des raisons de sécurité.

Finalement, la course se jouera entre Prost, Janssen, Goebel et Pedlar, les trois autres aviateurs encore en lice faisant marche arrière. Et sur ce quatuor, Janssen et Goebel seront les deux seuls concurrents à franchir la ligne d’arrivée, Arthur Goebel arrivant le premier au terme de 26 heures, 17 minutes et 20 secondes de vol.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-le-16-aout-1927-dans-le-ciel-depart-de-la-dole-race-5148069.html