L’ESTACA surfe sur l’Euroglider

mercredi 1er avril


L’ESTACAESTACA L’ESTACA, école d’ingénieurs post-bac spécialisée dans le domaine des transports et de la mobilité. Localisée sur 2 sites : Levallois-Perret (92) et Laval (53). surfe sur l’Euroglider

L’ESTACA, école d’ingénieurs post-bac spécialisée dans les transports et la mobilité, est partenaire du projet Euroglider lancé conjointement par Dassault Aviation, l’Association Européenne pour le Développement du Vol à Voile (AEDEVVAEDEVV L’AEDEVV (Association Européenne pour le Développement du Vol à Voile) a pour vocation de générer et de porter des projets pour le développement de l’activité et la pratique du vol à voile et des activités connexes nationales et en Europe dans l’intérêt du monde aéronautique dans toutes ses dimensions sportives, pédagogiques, techniques, industrielles, environnementales et sociétales. Ses membres sont des pilotes de planeur, issus de différentes professions, spécialistes reconnus dans des domaines très variés mais tous passionnés et désireux de s’impliquer dans des projets ambitieux. ) et l’ensemble des écoles du groupe ISAEISAE Issu du rapprochement de SUPAERO et de l’ENSICA, le Groupe ISAE a vocation à fédérer en France les écoles du domaine de l’ingénierie aéronautique et spatiale sous une bannière commune, de façon à accroître le rayonnement de ces écoles, tant au niveau national qu’international, et promouvoir la formation d’ingénieurs dans les domaines de l’aéronautique et de l’espace. . Depuis septembre 2014, 15 étudiants de l’ESTACA se consacrent à ce projet inscrit dans la logique du programme européen Clean Sky visant la valorisation de l’énergie électrique en aéronautique.

Durant 4 ans, une vingtaine d’étudiants de la filière aéronautique de l’ESTACA vont travailler à concevoir et développer un planeur biplace de formation initiale à propulsion électrique en vue d’une industrialisation par un constructeur européen spécialiste de l’aviation légère. Depuis septembre, les étudiants déterminent l’architecture globale du planeur qui sera la plus adaptée pour répondre aux objectifs de performance, d’ergonomie et de coût objectif fixé par le cahier des charges, lui- même défini par les futurs utilisateurs.