Un avion d’AirAsia disparaît des écrans radars

Un Airbus A320 de la low cost malaisienne  AirAsia, avec 162 personnes à bord, dont un Français, a disparu des écrans radar après avoir demandé à dévier de son plan de vol en raison de mauvais conditions météorologiques.

Jakarta a confirmé avoir perdu  le contact avec le vol AirAsia parti de  Surabaya et à destination de Singapour  à 07h55 heure locale ce dimanche matin. A bord de l’A320-200 se trouvaient sept membres d’équipage (deux pilotes, 4 PNC et un ingénieur)  et 155 passagers (138 adultes,  16  enfants et un nourrisson), répartis selon les nationalités suivantes : 156 Indonésiens, trois Sud-Coréens, un Malaisien un Singapourien et un Français (le co-pilote).

L’avion avait décollé de Surabaya, seconde plus grande ville d’Indonésie, sur l’île  de Java, à 5h20 et devait atterrir à l’aéroport Changi de Singapour à 08H30. Il a disparu  à « 200 milles nautiques  (environ 350 km) au sud-est de la frontière entre les régions d’information de vol de Jakarta et de Singapour ».

Selon le ministère des Transports, les pilotes auraient demandé à dévier de leur trajectoire peu avant leur disparition des écrans radar, pour passer de 32 000 à 38 000 pieds afin d’éviter une masse nuageuse.

Des opérations de  recherches sont en cours sous la direction de l’Autorité de l’aviation civile indonésienne. Tony Fernandes, patron de la low cost malaisienne a confirmé la disparition indiquant sur Twitter : « Merci pour toutes vos pensées et vos prières. Nous devons rester forts ». Il comptait se rendre à Surabaya, dont sont originaires la plupart des passagers.

La low cost a changé la couleur de son logo sur son site Internet, qui est passée de rouge à gris. Elle y indique aussi que le commandant de bord totalisait 6 100 heures de vol et  2 275 pour le co-pilote.

C’est une année noire pour les compagnies malaisiennes puisque la disparition de ce vol d’AirAsia intervient presque dix mois après la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines, au-dessus de l’Océan Indien, un Boeing 777-200ER avec à son bord  239 personnes à bord, Malaysia Airlines déplorant de même le crash du vol MH17 en juillet (298 décédés).

http://www.air-journal.fr/2014-12-28-un-avion-dairasia-disparait-des-ecrans-radars-5131485.html