Archives du mot-clé armes

Un deal d’armement sur 15 ans

Le géant de la défense BAE Systems a signé aujourd’hui un contrat de 2,4 milliards de livres sterling pour fournir les forces armées britanniques en munitions pour les 15 prochaines années.

Le ministère de la Défense a déclaré que l’accord soutiendrait 4 000 emplois dans le pays au cours de la prochaine décennie et demie.

La solution de munitions de nouvelle génération (NGMS) verra BAE fabriquer 39 munitions différentes pour la Royal Navy, l’Armée de terre, la Royal Air Force et le Commandement stratégique à utiliser sur la ligne de front.

Celles-ci comprendront des munitions pour armes légères, des mortiers, des obus de canon de moyen calibre et des obus d’artillerie et de chars de gros calibre.

On estime que 1 260 personnes travailleront sur le NGMS dans l’ingénierie, les opérations et les rôles de soutien sur cinq sites BAE au Pays de Galles, en Écosse et dans le nord de l’Angleterre.

1 500 autres postes seront soutenus tout au long de la chaîne d’approvisionnement, ainsi que 1 300 emplois en raison des dépenses de consommation dans les économies locales.

Le nouveau contrat intervient quelques jours à peine après que Boris Johnson s’est engagé à verser 16,5 milliards de livres sterling supplémentaires en dépenses de défense au cours des quatre prochaines années, la plus forte augmentation depuis la fin de la guerre froide.

Avant la newsletter Open: Commencez votre journée avec le podcast City View et les données clés du marché

Le ministre de la Défense Jeremy Quin a déclaré: «Ce contrat vital de plusieurs milliards de livres fournira à nos hommes et femmes de service une puissance de feu en première ligne pour les années à venir tout en investissant dans l’industrie britannique, les emplois britanniques et les infrastructures britanniques.

«La défense est à la base de centaines de milliers d’emplois aux quatre coins du pays, et des investissements continus sont essentiels alors que nous travaillons ensemble pour reconstruire mieux et plus fort après la pandémie Covid-19.

Dans le cadre de ce contrat, qui commence en 2023, BAE fournira plus de la moitié des armements militaires britanniques en valeur.

Le directeur général Charles Woodburn a déclaré: «Ce contrat garantit l’avenir d’une industrie hautement technique et critique qui soutient des milliers d’emplois manufacturiers dans plusieurs régions du Royaume-Uni.

En savoir plus: BAE Systems relève légèrement les prévisions de bénéfices alors que les commandes dépassent les attentes

«En investissant dans de nouvelles technologies et compétences pour développer davantage notre expertise, nous pouvons continuer à fournir des capacités souveraines essentielles aux forces armées à des prix compétitifs.»

Les actions de BAE ont augmenté de plus de 1% ce matin.