ETIHAD AIRWAYS RENFORCE SA PRÉSENCE EN AFRIQUE GRÂCE À UN NOUVEL ACCORD DE PARTAGE DE CODES AVEC KULULA.COM

Etihad Airways, la compagnie aérienne nationale des Emirats Arabes Unis, continue de renforcer sa présence en Afrique grâce à un nouvel accord de partage de codes avec kulula, transporteur à bas coût primé d’Afrique du Sud.

L’accord de partage de codes offre aux clients d’Etihad Airways des options de vols vers un certain nombre de villes clés en Afrique du Sud qui incluent Le Cap, Durban, George et East London via Johannesburg.

Etihad Airways placera son code EY sur des vols réguliers de kulula entre Johannesburg et ces villes côtières populaires. Cet accord permet aux clients d’accéder au check-in et au transfert des bagages jusqu’à leur destination finale.

Les nouveaux services en partage de codes sont en vente à compter du 3 octobre 2016, pour des voyages à partir du 30 octobre, début de la saison hivernale.

L’accord avec kulula renforce l’engagement d’Etihad Airways en Afrique et porte le nombre total de destinations que la compagnie dessert à travers le continent à 23 grâce à ses partenariats de partage de codes déjà existants avec Kenya Airways, Royal Air Maroc, et son partenaire stratégique Air Seychelles.

Peter Baumgartner, Etihad Airways Chief Executive Officer, a déclaré: « kulula est une compagnie aérienne innovante et primée et ce nouvel accord de partage de codes démontre les ambitions de croissance d’Etihad Airways pour renforcer nos opérations à travers l’Afrique. Grâce à cet accord, kulula donnera aux passagers entrants un accès direct de Johannesburg à quatre destinations clés le long de la célèbre côte d’Afrique du Sud, et je suis certain que la portée étendue offerte grâce à ce partenariat satisfera aussi bien les voyageurs d’affaires que de loisirs. »

Erik Venter, Chief Executive Officer de la maison-mère de kulula, Comair, a déclaré: «Nous sommes ravis de l’ajout d’Etihad Airways à notre liste croissante de partenariats stratégiques aériens et nous sommes ravis d’explorer des possibilités supplémentaires pour développer cette relation. Nous sommes impatients d’accueillir les clients d’Etihad Airways à bord de nos vols. »

Etihad Airways exploite actuellement des services vers 10 destinations en Afrique, à savoir Johannesburg, Nairobi, Entebbe, Dar es Salaam, Khartoum, Casablanca, Rabat, Lagos, Le Caire et Mahé aux Seychelles.

À propos d’Etihad Aviation Group

Etihad Aviation Group (EAG) est un groupe aérien et de voyage mondial diversifié comprenant quatre divisions : Etihad Airways, la compagnie nationale des Emirats Arabes Unis, Etihad Airways Engineering, Hala Group et les compagnies aériennes partenaires (Airline Equity Partners). Le groupe possède des investissements minoritaires dans sept compagnies : airberlin, Air Serbia, Air Seychelles, Alitalia, Jet Airways, Virgin Australia et la compagnie basée en Suisse, Darwin Airline, opérant sous le nom d’Etihad Regional.

Au départ de son hub à Abu Dhabi, Etihad dessert ou prévoit de desservir 117 destinations – existantes et annoncées – passagers et cargo à travers le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Europe, l’Asie, l’Australie et les Amériques. La compagnie possède une flotte de 123 appareils composée d’Airbus et de Boeing, avec 204 appareils en commande ferme, incluant 71 Boeing 787, 25 Boeing 777-X, 62 Airbus A350 et 10 Airbus A380.

Pour plus d’information sur la compagnie : www.etihad.com.

À propos de kulula.com

Note: kulula est orthographié avec un «k» en minuscules.

kulula.com est une compagnie aérienne privée low cost, exploitée par Comair Limited. Cette marque, qui célèbre son 15ème anniversaire en 2016 a, depuis sa création, révolutionné le voyage en avion en Afrique du Sud en ayant des tarifs beaucoup plus abordables pour les clients. kulula.com est conforme IOSA (IATA Operational Safety Audit) et maintient le plus haut niveau de sécurité de tous les temps. En janvier 2016, pour la deuxième année consécutive, kulula.com a été classée comme étant le meilleur transporteur sud-africain low cost, dans la SA Customer Satisfaction Index (SAcsi) de l’industrie. En décembre 2015, la compagnie aérienne a également été reconnue internationalement pour une deuxième année consécutive par AirlineRatings.com, comme la meilleure compagnie aérienne low cost en Afrique et au Moyen-Orient.

kulula a reçu le titre très convoité de «Meilleur compagnie low-cost africaine» en 2015 et en 2016 par le Business Traveller Africa Awards et a également été élue comme meilleure compagnie aérienne low cost de l’Afrique du Sud pour les voyageurs d’affaires dans le Sunday Times Top Brands de 2015, et le Best Low-Cost Airline en Afrique en 2016 de Skytrax World Airline Awards. kulula.com a effectué un plan de mise à niveau de sa flotte Boeing avec son 737-800 (189 sièges) et exploite plus de 412 vols par semaine à travers 14 routes domestiques. kulula a conclu des accords de partage de codes avec Kenya Airways et Air France pour offrir plus de choix à ses clients. En 2015, kulula a signé des accords entre compagnies aériennes avec Virgin Atlantic (VS) et Hahn Air, ce qui rend plus facile pour les autres marchés de réserver des vols en Afrique du Sud.

kulula.com offre plus que des vols. La compagnie aérienne propose de réserver des vacances, des hôtels et des locations de voiture. C’est l’endroit unique pour tous ceux qui cherchent des options de voyage abordables dans et autour de l’Afrique du Sud, permettant d’aller de voyager, partout et à tout moment. Pour plus d’informations sur kulula et ses différentes offres, y compris comment devenir membre, et profiter de vacances abordables : www.kulula.com. Devenez fan de kulula sur Facebook ou suivez-nous sur @kulula sur twitter (http://twitter.com/kulula).

Sur le même thème

LATAM Airlines inaugure ses vols vers l’Afrique du Sud et devient l’unique compagnie à relier l’Amérique Latine et l’Afrique

La compagnie prévoit de transporter plus de 50 000 passagers par an sur cette route.

Paris, le 3 octobre 2016 – Le premier vol LATAM Airlines vers l’Afrique du Sud a atterri cette après-midi à l’aéroport international OR Tambo de Johannesbourg. Le vol JJ8162 a été opéré en Boeing 767 de 191 sièges en Economy et 30 en Premium Business. Ce nouveau service étend encore le réseau de connexion proposé aux passagers de LATAM et en fait la seule compagnie aérienne à opérer des liaisons entre l’Amérique latine et le continent africain.

« Nous nous efforçons de proposer toujours plus à nos clients et avec cette nouvelle liaison vers Johannesbourg, nous relierons quatre continents et transporteront nos passagers des deux côtés de l’Atlantique », a déclaré Claudia Sender, Présidente de LATAM Airlines Brésil. « Ce vol marque la première liaison internationale hors Amérique latine depuis le lancement de la marque LATAM en avril, et connectera deux continents qui ont énormément à offrir, autant aux touristes qu’aux voyageurs d’affaires ».

LATAM Airlines Group prévoit de transporter plus de 50 000 passagers par an sur la liaison Sao Paulo – Johannesbourg. Depuis le hub de la compagnie à Sao Paulo, des correspondances sont disponibles vers toute l’Amérique latine, y compris vers Lima, Santiago, Buenos Aires et de nombreuses autres villes au Brésil.

Johannesbourg est l’une des principales portes d’entrée vers l’Afrique, offrant des connexions vers des destinations telles que Le Cap, Durban, l’île Maurice, les Seychelles ou encore les Maldives. Les attraits de la destination comprennent notamment les réserves naturelles du Parc national Kruger, les plages et le surf, plusieurs routes des vins renommées, de même que de nombreux autres sites culturels ou naturels.

En octobre, le vol JJ8162 de LATAM Airlines partira de Sao Paulo à 23h55 (heure locale) les mercredis, vendredis et dimanches, et arrivera à Johannesbourg à 14h10 (heure locale) le jour suivant. Le vol retour (JJ8163) partira à 23h10 (heure locale) les lundis, jeudis et samedis, avec une arrivée prévue à Sao Paulo le jour suivant à 4h45 (heure locale).

En novembre, les deux vols commenceront à opérer leurs rotations définitives : le vol JJ8162 décollera de Sao Paulo à 23h55 (heure locale) les lundis, mercredis et samedis, et atterrira à Johannesbourg à 14h10 (heure locale) le lendemain. Le vol retour JJ8163 partira à 23h10 (heure locale) les lundis, vendredis et dimanches, et arrivera à Sao Paulo à 4h45 (heure locale) le jour suivant.

A propos de LATAM Airlines Group S.A.

LATAM Airlines Group S.A est la nouvelle appellation de LAN Airlines S.A., résultat de son association avec la TAM S.A. LATAM Airlines Group S.A. intègre désormais LATAM Airlines Group (anciennement LAN Airlines) et ses filiales au Pérou, en Argentine, en Colombie et en Equateur, et LATAM Cargo et ses filiales; ainsi que TAM S.A. et ses filiales TAM Linhas Aereas S.A. (LATAM Airlines Brasil), comprenant ses services commerciaux TAM Transportes Aereos del Mercosur S.A., (LATAM Airlines Paraguay) et Multiplus S.A. Cette association crée un des plus grands groupes aériens du monde fournissant un service passagers vers plus de 138 destinations sur 25 pays et offrant un service de fret vers 140 destinations sur 29 pays, grâce à une flotte de 324 avions. Au total, LATAM Airlines Group S.A. compte plus de 48 000 employés. Elle est cotée à la Bourse de Santiago du Chili, de New York sous la forme d’ADR.

LATAM est la nouvelle marque qui a été adoptée par les compagnies membres de LATAM Airlines Group. Le groupe a commencé à mettre en place la marque LATAM dans ses avions et ses points de contact avec la clientèle. Le processus de transformation de marque vers LATAM se poursuivra au niveau des produits et des services dans le cadre d’un déploiement progressif qui durera environ trois ans.

Chaque ligne aérienne continuera d’opérer sous sa marque et son identité actuelle. Pour toute question relative à LAN et TAM, merci de consulter le site www.latam.com. Plus d’informations sur www.latamairlinesgroup.net

Sur le même thème

François Hollande, le président de la République, en visite au Campus Paris Kremlin-Bicêtre

François Hollande, le président de la République, était présent au Campus Paris Kremlin-Bicêtre, ce lundi 3 octobre 2016. Entouré de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, d’Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique et de l’Innovation et de Clotilde Valter, secrétaire d’État chargée de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, le président a officialisé l’inauguration de la Grande École du Numérique (GEN). Il a notamment été accueilli par Marc Sellam, Fabrice Bardèche et Marc Drillech, respectivement président-directeur général, vice-président exécutif et directeur général du Groupe IONIS.

Réunissant des formations dans le domaine du numérique qui s’adressent en priorité aux jeunes sans qualification ou diplôme et aux personnes à la recherche d’un emploi ou en reconversion professionnelle, la Grande École du Numérique compte déjà un réseau de 171 formations labellisées, dont la Web@cadémie du Groupe IONIS, présente sur le Campus Paris Kremlin-Bicêtre aux côtés de l’EPITA, d’Epitech, de Ionis-STM et de la Coding Academy. Venu à la rencontre des écoles concernées et des étudiants, François Hollande a répété lors d’un discours son souhait de voir se développer encore davantage ce programme gratuit favorisant l’insertion sociale et professionnelle du plus grand nombre pour répondre aux besoins d’emplois dans le secteur du numérique.

« La Web@cadémie a été pionnière et c’est grâce à elle que nous avons eu l’idée de la Grande École du Numérique.

Cette idée, ce n’était pas de créer une Grande École comme les autres : il fallait avoir une démultiplication de lieux et d’organismes, pour attirer des jeunes sortis du système scolaire, qui ont un parcours heurté, chaotique, et cherchaient leur voie.

Le numérique devait être pour eux une grande opportunité. Cette Grande École du Numérique est donc une école de la seconde chance. Ces jeunes viennent, s’accrochent, pour une année de formation puis une seconde d’alternance. Ce diplôme leur permet soit de poursuivre leurs études, soit de commencer une autre vie professionnelle.

Nous avons fait en sorte que ces jeunes soient le mieux accompagnés possibles, pour devenir développeurs, web managers, et encore d’autres métiers destinés à évoluer, à se sophistiquer.

Aujourd’hui, nous avons de nombreuses start-ups qui se créent, des entreprises innovantes qui trouvent des financements et de grandes entreprises très performantes. Parmi les jeunes qui se forment ici, certains créeront à leur tour des start-ups pleines d’avenir et participerons à l’essor de la French Tech.

Malgré les 10 000 ingénieurs formés en France chaque année, il faut continuer à former encore de nombreux jeunes au numérique, pour atteindre le niveau de croissance que nous voulons, pour occuper ces nouveaux métiers. »

François Hollande, président de la République

Cette visite s’est d’ailleurs conclue par la signature d’une convention entre différents partenairespublics et privés. Cet accord s’inscrit dans la volonté de la Grande École du Numérique de former, d’ici à 2017, 10 000 personnes au sein de 200 formations.

Sur le même thème

HOP! Air France relance sa campagne TV

Cette campagne TV sera suivie d’une campagne publicitaire en PQR dédiée à l’un des produits phares de HOP! Air France : la Navette et sa devise « Simplicité, Rapidité et Accessibilité ».

Cette campagne sera relayée du 17 au 22 octobre, dans les 4 escales concernées (Toulouse, Bordeaux, Nice et Marseille), avec un renfort supplémentaire à Montpellier où sera lancée la 5ème Navette dès le 30 octobre prochain.

Des panneaux sous différents grands formats et un affichage digital seront déployés et viendront compléter ce dispositif à compter du 13 octobre, dans les 5 aéroports de la Navette.

En quelques années, HOP! Air France est devenu le premier réseau domestique le plus dense d’Europe avec 130 lignes desservies en moins d’1h30.

La volonté de la compagnie est d’accroître sa notoriété et devenir la première solution de mobilité en France sur un marché de plus en plus concurrentiel avec des acteurs multimodaux, de la voiture, du co-voiturage, au train en passant par les autocars.

HOP! Air France en chiffres

– 600 vols quotidiens vers 50 escales desservies

– Une centaine d’avions de 48 à 212 sièges

– Des tarifs à partir de 49 €* TTC l’aller simple

– 13 millions de passagers transportés par an

– Plus de 130 lignes à l’été 2016

– 5 navettes au départ de Paris-Orly : Bordeaux, Marseille, Montpellier, Nice et Toulouse

– 2 principaux hubs en France : Lyon (30 lignes) et Paris-Orly (26 lignes)

– Plus de 8 500 salariés au service des clients, au sol comme en vol

Les clients peuvent effectuer leur réservation sur les sites internet de www.hop.com et www.airfrance.fr, appeler le centre d’appels HOP! au 0892 70 22 22** ou le centre d’appels Air France au 3654***, ou encore se rendre dans un point de vente Air France ou dans une agence de voyage.

* Tarif soumis à conditions et à disponibilités. Billet non remboursable. Voir sur le site www.hop.com

** Service 0,35 € / min + prix d’un appel. Horaires d’ouverture : 7j/7, 365j/an de 06h30 à 21h00 du lundi au vendredi, de 09h30 à 18h00 le samedi et de 09h30 à 20h00 le dimanche

*** Service 0,35 € / min + prix d’un appel. 7j/7, 365j/an, de 06h30 à 22h00

Germania choisit l’huile turbine NYCO pour sa flotte d’A320 et B737

De gauche à droite: Andre Chater, Chef des ventes & marketing Aéronautique NYCO, Juan Heredia Escolano, Directeur des achats Germania, Thomas Berner, Directeur des ventes de Deutsche Nyco GmbH. NYCO septembre 2016

3 octobre 2016, Paris (France): Deutsche Nyco GmbH, filiale allemande de NYCO, et NYCO annoncent que la compagnie aérienne Germania basée à Berlin a récemment choisi Turbonycoil® 600, une huile turbine synthétique standard, pour une utilisation ans sa flotte de Boeing 737 et des avions de la famille Airbus A320 propulsés par des moteurs CFM56.

«Nous sommes fiers de compter Germania comme la première compagnie aérienne allemande utilisatrice de Turbonycoil®600, a déclaré Thomas Berner, Directeur des ventes de Deutsche Nyco GmbH. « Germania rejoint les compagnies commerciales allemandes qui utilisent de longue date d’autres lubrifiants de la gamme NYCO.»

« Étant la première compagnie aérienne commerciale allemande à sélectionner Turbonycoil® 600, nous sommes impatients de commencer l’entretien de toute notre flotte avec les produits NYCO. Nous sommes convaincus que Turbonycoil® 600 répondra à toutes nos exigences opérationnelles et commerciales. », a déclaré Juan Heredia Escolano, Directeur des achats de Germania.

Turbonycoil® 600 est une huile de lubrification standard avec une viscosité de 5 cSt à 100°C basée sur des esters de polyol à haute stabilité thermique et fortifiée avec des additifs antioxydants, anti-usure et anticorrosion soigneusement sélectionnés.

Qualifiée selon des normes exigeantes telles que SAE AS5780 Classe SPC et MIL-PRF-23699 F Classe STD, Turbonycoil® 600 est approuvée par tous les motoristes majeurs (General Electric, Pratt & Whitney, Pratt & Whitney Canada, Rolls-Royce, Snecma, Turbomeca, CFMI, Klimov, Motor Sich, Aviadvigatel).

###

Télécharger le communiqué en français, en anglais

A propos de Deutsche Nyco GmbH et NYCO:

Deutsche Nyco GmbH est une filiale de NYCO basée à Hambourg. NYCO est un fabricant reconnu mondialement de lubrifiants de spécialité pour l’aéronautique et la défense et d’esters synthétiques pour l’industrie et l’automobile. Nos solutions comprennent:

  • Lubrifiants pour l’aviation commerciale
  • Lubrifiants militaires répondants aux spécifications internationales
  • Lubrifiants pour turbines à gaz au sol
  • Bases esters synthétiques pour la formulation des lubrifiants, des plastifiants et des fluides diélectriques
  • Lubrifiants synthétiques pour les applications industrielles et automobiles
  • NYCOGREEN : esters et lubrifiants éco-compatibles et biodégradables

Sur le même thème

Colloque Drones In Toulouse – 4/5 oct – GIS Micro-Drones – cluster Robotics Place

Le Groupement d’Intérêt Scientifique Micro -Drones et le cluster «Robotics Place» organisent pour la 1 ère fois le colloque «Drones in Toulouse» les 4 et 5 octobre prochains.

Une manifestation inédite à destination des laboratoires et entreprises spécialisées dans le secteur des micro – drones Drones in Toulouse , organisé pour la première fois à Toulouse à l’initiative de l’ISAE -SUPAERO, rassemblera autour de la thématique des micr o-drones de nombreux laboratoires de recherche de la Région et de la France entière(ISAE – SUPAERO , ENAC, ONERA, LAAS, GéoSciences Montpellier, INRAP, IMFT, CNRM, LAPLACE, INRA, Laboratoire d’Aérologie, GEODE, TRACES , IRISA Rennes, ISM Marseille, Université de Nice ), plusieurs chercheurs issus de différents laboratoires européens (TU Delft, TU Munich, Université de Séville, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Université de Bologne, Université de Madrid) et un grand nombre d’ entreprises, grands comptes ou petites structures spécialisées dans le secteur des drones , parmi lesquelles EDF, Engie, SNCF, Delair- Tech, Airbus, Airborne Concept, etc.

Au cours de ces deux jours qui visent à présenter un état de l’art des recherches scientifiques au meilleur niveau en matière de drones, les participants pourront assister tout d’abord à une journée académique de conférences et de tables rondes sur le sujet, animées par des intervenants européens spécialistes de la problématique. Cette journée se déroulera à l’ENAC (E cole Nationale de l’Aviation Civile) , au cœur du campus aérospatial de Toulouse . L a seconde journée sera plus spécifiquement orientée vers les démonstrations en vols de drones dans le cadre de la manifestation « Human in Tech » et se tiendra sur la future zone « Drone Village » de Francazal. Elle sera animée par l’ensemble des entreprises et laboratoires présents dans l e cadre du colloque, tels qu’Airbus, EDF, Magellium, Sunbirds, Airvada, Airborne Concept, etc.

Un secteur en plein essor au niveau international

Le GIS (Groupement d’intérêt scientifique) Micro -Drones animé par Jean -Marc Moschetta, professeur à l’ISAE – SUPAERO , et le cluster « Robotics Place » ont souhaité organiser ce colloque pour répondre aux enjeux de plus en plus importants du secteur. Le domaine des drones est en effet en plein essor en France et à l’international. Il se caractérise par un fort accroissement du volume d’activité mais aussi par un élargissement des domaines d’application des drones, notamment en ce qui concerne l’agricult ure et l’étude de l’environnement. Les missions envisagées par les drones sont de plus en plus sophistiquées et couvrent des usages variés, qui vont de l’analyse du stress hydrique des cultures au traitement des parcelles contre les nuisibles ou l’identification de la faune et la sécurisation des installations.

Dans ce cadre, Drones In Toulouse permettra aux participants d’échanger des informations scientifiques et technologiques au meilleur niveau concernant les capteurs de nouvelle génération, les systè mes de transmission et de géolocalisation, les nouvelles architectures de vecteurs aériens silencieux mais aussi les usages de drones par les entreprises.

Sur le même thème