Bug électronique aux Etats-Unis : des milliers de vols perturbés

air-journal_New York LaGuardia projet aeroport4

Le trafic aérien dans l’Est des Etats-Unis a été fortement perturbé samedi 15 août suite à un bug informatique dans un centre de contrôle aérien.

Plus de 5 000 vols ont connu des problèmes de retard, et plus de 700 vols ont été annulés hier dans l’Est des Etats-Unis selon selon FlightStats, le trafic étant revenu aujourd’hui à la normale. Le problème, qui a eu lieu dans un centre de contrôle de la circulation aérienne de la Federal Aviation Administration (FAA) à Leesburg, en Virginie, près de Washington DC, a affecté les vols dans la région de  New York, de Washington DC et sur toute la côte Est. Les aéroports les plus touchés sont ceux de Ronald Reagan, LaGuardia, Washington Dulles International, John F. Kennedy, Baltimore / Washington International Thurgood Marshall, Philadelphia International…

Le problème a été résolu peu après 16 heures heure locale hier, a indiqué la FAA, qui travaillait à la reprise d’’une activité normale dans les aéroports touchés. L’agence a concédé ne pas savoir la cause originelle du dysfonctionnement, en rejetant toutefois l’hypothèse d’un accident ou d’un hacker mal intentionné.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-bug-electronique-aux-etats-unis-des-milliers-de-vols-perturbes-5148599.html

Le trafic de LATAM Airlines en hausse de 6,7 % en juillet

La compagnie aérienne LATAM Airlines (LAN Airlines et TAM Airlines) a communiqué ses résultats de trafic pour juillet 2015, en hausse de 6,7  % par rapport à juillet 2014.

Le trafic passagers a augmenté de 6,7 % tandis que les capacités sont en hausse de 7,6%, indique le communiqué de LATAM Airlines en date du 14 août. De ce fait, le taux d’occupation a diminué de 0,8 point en passant à 84 %. La proportion de voyageurs internationaux a représenté pour le mois de juillet environ 51% du nombre total de passagers.

Le trafic dans les filiales domestiques hispanophones du groupe (Argentine, Chili, Pérou, Equateur et Colombie) a augmenté de 7,5% tandis que la capacité a évolué de 4,9%. Le taux d’occupation passe ainsi à 82,9%, soit une augmentation de 2,0 points.

Concernant les vols domestiques de passagers au Brésil, le trafic a augmenté de 5,9%, tandis que la capacité a enregistré une hausse de 7,5%. Le taux d’occupation a lui diminué de 1,2 point en passant à 82,6%. L’augmentation de 7,5% de la capacité par rapport à juillet 2014 a été affectée par la Coupe du monde de football qui a eu lieu au Brésil l’année dernière. La capacité est restée inchangée par rapport à juillet 2013.

Le trafic passagers sur les vols internationaux (incluant les activités internationales de LAN Airlines et TAM Airlines sur les lignes régionales et long-courriers) a augmenté de 6,9% tandis que la capacité a augmenté de 8,6%. Le taux d’occupation passe ainsi à 85,2%, soit une baisse de 1,4 point.

Durant le mois de juillet le trafic du fret aérien est resté faible, particulièrement sur le marché domestique et international du Brésil. De ce fait, le trafic du fret aérien du Groupe LATAM Airlines a enregistré une baisse de 12,6% en juillet tandis que le taux d’occupation a baissé de 7,0 points, passant à 50,4%. Pour ajuster la capacité de fret, le Groupe LATAM Airlines continue à réduire ses opérations de fret, ce qui a permis une diminution de 0,4% de tonnes par kilomètre en juillet.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-le-trafic-de-latam-airlines-en-hausse-de-67-en-juillet-5148594.html

Forte progression de la RAM sur l’Amérique du Nord

air-journal_Royal Air Maroc_787-8

Royal Air Maroc a publié ses chiffres de juillet concernant le trafic vers l’Amérique du Nord, qui se retrouve en forte progression (+ 16 %).

Royal Air Maroc a transporté 36 201 passagers sur les deux lignes (sans concurrence) reliant Casablanca à Montréal et à New York, en progression de 16 % par rapport à la même période de l’année dernière. Cela correspond à 143 vols qui ont enregistré un taux de remplissage de 76%, selon le communiqué de la compagnie marocaine. Les vols reliant la capitale économique et plus grande ville du Maroc, à Montréal ont été plébiscités au cours du mois de juillet, avec près de 19 500 passagers, en hausse de 34% par rapport à la même période de l’année dernière.

Pour répondre à la demande croissante de sa clientèle sur ces destinations notamment pendant la saison d’été 2015, la RAM a renforcé ses investissements pour augmenter son offre et améliorer son produit. La compagnie est ainsi passée à deux vols quotidiens par jour au lieu d’une fréquence par jour sur la ligne Casablanca-New York ; avec départ de Casablanca à 4h30 et 14h55 (arrivées respectives à New York à 7h20 et 17h45) ; les vols retour repartant à 9h20 et 20h30 avec arrivées respectives en terre marocaine à 21h10 et 8h20 le lendemain (6h50 de vol). Tous les vols sur cette desserte sont opérés en Boeing 787-8 Dreamliner de 274 places (18 en classe Affaires et 256 en classe Economie). Les passagers profitent ainsi des meilleures conditions de confort et un gain considérable de la traversée de l’Atlantique puisqu’ils font le trajet en 40 minutes en moins comparativement aux vols effectués par les avions longs courriers classiques.

L’autre destination de la compagnie sur le continent nord-américain, en l’occurrence Casablanca-Montréal, a bénéficié également d’un renforcement de l’offre puisque la compagnie a doublé la capacité des vols par l’injection d’avions de capacité plus grande (un Boeing 747-400 de 498 places en bi-classe) et la programmation de vols supplémentaires.

Rappelons aussi que Royal Air Maroc va lancer à l’automne quatre nouvelles liaisons internationales dont un Rabat-Marseille.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-forte-progression-de-la-ram-sur-lamerique-du-nord-5148551.html

Le 16 août 1927 dans le ciel : Départ de la « Dole Race »

air-journal-dole-race-1927

Histoire de l’aviation - 16 août 1927. 35 000 dollars, soit l’équivalent de 892 500 francs, tel est le prix mis en jeu dans le cadre de la course d’aéroplanes de San Francisco jusqu’à Honolulu, compétition aérienne dont le départ est donné le matin de ce 16 août 1927 à l’aérodrome d’Oakland et dont M. John Dole est à l’origine.

Pas moins de neuf appareils sont engagés dans la « Dole Race », à savoir cinq monoplans et quatre biplans, les pilotes Griffin, Goddard, Livingstone, Janssen, Goebel, Prost, Pedlar, Parkhurst et Eichwalt vont ainsi tenter de s’illustrer dans cette épreuve affichant un parcours d’environ 3 840 kilomètres. Mais dès le départ, les aviateurs Goddard et Parkhurst jouent de malchance : Goddard voit son aéroplane baptisé « El Encante » chuter, quant à Parkhurst, son appareil « Air King » ne peut prendre son envol, les commissaires refusant qu’il parte invoquant des raisons de sécurité.

Finalement, la course se jouera entre Prost, Janssen, Goebel et Pedlar, les trois autres aviateurs encore en lice faisant marche arrière. Et sur ce quatuor, Janssen et Goebel seront les deux seuls concurrents à franchir la ligne d’arrivée, Arthur Goebel arrivant le premier au terme de 26 heures, 17 minutes et 20 secondes de vol.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-le-16-aout-1927-dans-le-ciel-depart-de-la-dole-race-5148069.html

Indonesia AirAsia X annonce un Bali – Sydney

air-journal_airasia X A330

La compagnie aérienne low cost long-courrier Indonesia AirAsia X lancera fin octobre une nouvelle liaison entre Bali et Sydney, sa deuxième route vers l’Australie.

Ayant appris sa leçon après les mésaventures l’hiver dernier de sa liaison vers Melbourne, la filiale indonésienne d’AirAsia X lancera le 17 octobre 2015 cinq vols par semaine entre sa base de Denpasar- Ngurah Rai et l’aéroport de Sydney-Kingsford Smith, avec toutes les autorisations recquises. Les départs sont programmés tous les jours sauf lundi et mercredi à 1h00 pour arriver à 10h30, les vols retour quittant l’Australie à 12h30 pour se poser à 15h40. Indonesia AirAsia X déploiera sur cette route l’habituel Airbus A330-300 configuré pour accueillir 12 passagers en sièges-lits de Premium, et 365 places en classe Economie (dont la « zone calme » interdite aux enfants de moins de 12 ans) ; la concurrence y est assurée par Garuda Indonesia, Virgin Australia et Jetstar Airways.

Assurant que sa route Bali – Melbourne « a été bien reçue et enregistre de bons coefficients d’occupation », le CEO d’Indonesia AirAsia X Dendy Kurniawan se dit « ravi de cette nouvelle liaison vers la plus grande ville d’Australie, qui étendra la connectivité vers la côte est du pays » depuis Bali, « une destination favorite des Australiens et dont la popularité continue de grandir ». Selon le CEO de l’aéroport de Sydney Kerrie Mather, quelques 276 000 voyageurs ont effectué la route Sydney – Bali pendant les douze derniers mois. Le groupe AirAsia est déjà présent à l’aéroport Kingsford Smith avec AirAsia X depuis Kuala Lumpur, tandis qu’à Bali il propose des vols vers Perth et Darwin avec Indonesia AirAsia.

On rappellera que cette nouvelle liaison vers l’Australie d’Indonesia AirAsia X sera lancée deux semaines après l’abandon de celle reliant Bali à Taipei-Taoyuan. La compagnie est la deuxième filiale hors Malaisie du groupe AirAsia X, après Thailand AirAsia X qui a inauguré ses vols en juin 2014 à Bangkok-Don Mueang.

http://www.air-journal.fr/2015-08-13-indonesia-airasia-x-annonce-un-bali-sydney-5148490.html

Du BK117 à l’EC145 et à l’UH-72 en 80 pages

Accueil > Culture Aéro > Du BK117 à l’EC145 et à l’UH-72 en 80 pages

Du BK117 à l’EC145 et à l’UH-72 en 80 pages

Le 1er janvier 1992, au moment de fusionner avec la division hélicoptère de l’Aérospatiale française, pour donner naissance à EurocopterEUROCOPTER Créé en 1992, le groupe franco-germano-espagnol Eurocopter est une division d’EADS, leader mondial dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace, de la défense et des services associés. Le groupe Eurocopter emploie environ 22 000 personnes. Il est numéro 1 mondial sur les marchés des hélicoptères civils et parapublics. , l’allemand DASA (Deutsche Aerospace AktienGesellschaft) apporta dans la corbeille de mariés son BK-117. Dans les mois qui suivirent, il allait devenir le BK 117 C-1 équipé de deux turbines Turbomeca Arriel-1E de 708 ch et encore plus tard l’EC 145…

JPEG - 119 ko
BK-117 en intervention au Vanuatu
© Garden City Helicopters

C’est en réponse à un appel d’offres de la Sécurité Civile et de la Gendarmerie française pour le remplacement des vénérables Alouette 3 qu’Eurocopter va concevoir le BK 117 C-2 alias EC 145, offrant notamment un plus grand volume, plus de puissance, une nouvelle tête de rotor et étant doté d’une suite avionique. La sécurité Civile reçu le premier de ses 32 EC 145 assemblés à Donauwörth (Allemagne) en 1998, la Gendarmerie, l’année suivante.

JPEG - 52.8 ko
UH-72A Lakota de l’US Army
© American Helicopters

Le temps fort du programme était encore à venir avec le gain de l’appel d’offres lancé par le Pentagone, en juillet 2005. Il portait sur l’acquisition de 320 hélicoptères légers pour des missions de soutien logistique, d’évacuation médicale, de liaison et de sécurité publique pour l’US Army. Bell était présent avec ses modèles 210 et 412, McDonnell Douglas avec son Explorer NOTAR et Agusta Westland avec Sin AW139. C’est finalement l’American Eurocopter qui remporte la mise le UH-145 fraichement certifié par la FAA.

JPEG - 196.3 ko
H-145
© Ch. Abarr / Airbus Helicopters

Le 30 juin 2006, l’US Army annonça que l’UH-145 avait été retenu et au final, elle en commanda 345 exemplaires. L’assemblage commença à Columbus (Mississippi). Le premier UH-72A fut livré en décembre 2006 sous le nom Lakota.

JPEG - 31 ko
H15 T2 de la Royal Thai Army
© Airbus Helicopters
JPEG - 180.4 ko
H-145 T2
© Jay Miller - Airbus Helicopters

En parallèle, l’EC 145 va devenir une référence sur le marché civil des hélicoptères de moins de 4 tonnes. Avec l’EC 645, sa version militaire, Eurocopter va remporter de nombreux contrats d’état à travers la planète. Samuel Pretat les passe systématiquement en revue dans sa dernière livraison les utilisateurs des 740 appareils produits à ce jour. Un travail minutieux et précis accompagné d’un historique du programme et d’une description technique. Avec le passage d’Eurocopter à AirbusAIRBUS Constructeur européen (filiale à 100% d’EADS) détenant 50% du marché mondial des avions de ligne. Airbus a vendu 11.500 avions depuis sa création en 1970. Helicopters, l’EC 145 est devenu le H-145. G.R.

JPEG - 32.1 ko
EC 145 et UH-72
Par Samuel Pretat
Editions Minimonde76
80 pages. 24 x 32 cm. 27 €
219 photos et 15 profils couleur.
ISBN : 978-2-9541818-1-3

Asiana Airlines se pose à Astana

aj_asiana airlines a330

La compagnie aérienne Asiana Airlines a inauguré une nouvelle liaison entre Seoul et Astana, sa deuxième destination au Kazakhstan après Almaty.

Depuis le 8 août 215, la compagnie privée de Corée du Sud propose un vol tous les samedis entre sa base à Seoul-Incheon et l’aéroport d’Astana, avec départ à 18h30 pour arriver à 22h30, le vol retour quittant la capitale kazakhe à 23h50 pour se poser le lendemain à 9h30. Asiana Airlines déploie un Airbus A330-300 pouvant accueillir 30 passagers en classe Affaires et 245 ou 260 en Economie sur cette route sans concurrence, puisqu’elle est proposée en partage de codes avec Air Astana, qui dessert Seoul tous les mardis en Boeing 767-300ER de 223 sièges en deux classes. Les seules autres destinations d’Extrême-Orient disponibles à Astana sont Pékin avec la compagnie nationale et Urumqui avec Air Astana encore et China Southern Airlines.

La compagnie de Star Alliance propose déjà deux rotations hebdomadaires entre Seoul et Almaty, le premier aéroport du pays qui lui dispose des mêmes liaisons vers et depuis l’Extrême-Orient : Pékin avec Air Astana et Hainan Airlines, et Urumqui avec Air Astana et China Southern Airlines.

Asiana Airlines a enregistré au deuxième trimestre une perte de 75,4 millions de dollars, presque huit fois supérieure à celle de la même période en 2014. La faute principalement à l’épidémie de MERS (Middle East Respiratory Syndrome) apparue en mai et qui a fait des dizaines de morts en Corée du Sud, entrainant de nombreuses annulations de vol par les touristes japonais et chinois (certains rapports estiment à 80% le taux d’annulation de vols internationaux vers et depuis le pays au plus fort de la crise). Toujours au dexuième trimestre, les revenus passagers ont reculé de 7,7%, et ceux du fret de 13,5% (à cause de la crise en Europe dans ce dernier cas).

http://www.air-journal.fr/2015-08-13-asiana-airlines-se-pose-a-astana-5148488.html

Nouveaux produits pour Air Malta (vidéo)

air-journal_Air Malta A320 2015

La compagnie aérienne Air Malta a amélioré sa gamme de produits à la fois dans sa Classe Économie et dans sa Classe Affaires, dans le cadre d’une initiative « We Care More » donnant plus de choix aux passagers.

La nouvelle gamme de produits a été « améliorée et mise à jour suite aux évaluations et aux commentaires laissés par les clients », explique la compagnie nationale maltaise dans un communiqué du 12 aout 2015. L’initiative « We Care More » (Nous prenons davantage soin de vous) concerne tout d’abord la classe Economie divisée en trois catégories : Vol seul, Meilleure valeur et Faites vous plaisir. La classe Affaires dispose de trois autres catégories de produits parmi lesquelles les clients peuvent désormais choisir ; Affaires Basique, Affaires Valeur et Affaires à tout moment. Chaque catégorie offre à ses clients divers avantages : selon leurs besoins, les clients peuvent choisir de sélectionner leurs sièges au moment de la réservation, d’avoir un bagage supplémentaire, et une certaine flexibilité entre autres dans la modification des dates de voyages. Les changements ont également été effectués pour faire du site web d’Air Malta le moyen de réserver le plus attractif en termes de prix.

La compagnie a aussi commencé à introduire un certain nombre de services auxiliaires à bord afin d’améliorer l’expérience et la satisfaction des clients, créant des revenus auxiliaires. D’autres améliorations du service sont prévues, y compris une option de réservation par téléphone, un site Internet plus réactif et des tarifs mensuels qui offriront une plus grande transparence pour les clients lors de leur réservation.

air journal Air Malta we care more 266x240 Nouveaux produits pour Air Malta (vidéo)Le directeur général Philip Micallef a déclaré à propos de ces changements : « aujourd’hui marque un développement très important et une étape significative pour Air Malta. Nous avons effectué de nombreuses modifications à nos produits pour offrir à nos clients plus de choix et de flexibilité. Nos passagers pourront en avoir pour leur argent, et aux prix qu’ils auront eux-mêmes choisis. Air Malta comprend que les clients recherchent une certaine tranquillité d’esprit lorsqu’ils prennent l’avion et ne veulent pas avoir à s’inquiéter ou connaître de mauvaise surprises avec les frais de bagages ou d’autres frais supplémentaires ». Et il ajoute qu’Air Malta a réduit la totalité de ses tarifs sur toutes les routes à partir du 1er septembre, permettant d’économiser jusqu’à 54 € sur les billets aller-retour actuels. « Nous avons également réintroduit les réductions pour enfants et nourrissons, sommes passé d’un concept prenant en compte le poids des bagages à un concept prenant plutôt le nombre de bagages en compte, et augmenté l’allocation de poids des bagages. Ce qui est important est que notre prix de base inclut encore un bagage de 20 kg ainsi qu’une petite collation, par contraste avec ce que la plupart des transporteurs proposent », a-t-il ajouté.

http://www.air-journal.fr/2015-08-13-nouveaux-produits-pour-air-malta-video-5148483.html

Air France la plus longue grève de son histoire

Le 15 septembre 2014, Air FranceAIR FRANCE Le groupe Air France a transporté 77,45 millions de passagers en 2012 (+1,8% / 2011) avec un coefficient de remplissage de 83,1% (+1,2% / 2011). n’est en mesure d’assurer que 48% de ses vols. Depuis des semaines, le Syndicat national des pilotes de lignes de la compagnie (SNPLSNPL Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) est le plus important syndicat de pilotes de ligne français. AF) réclame le retrait du projet « Transavia Europe ». Les pilotes qui ne veulent pas entendre parler d’une nouvelle filiale avec des bases au Portugal et en Allemagne, déclenchent une grève. Le 17, au troisième jour, la direction d’Air France propose de limiter à 30 (au lieu de 37) le nombre des avions de Transavia France. Cela ne suffit pas. Au 8ème jour, Alexandre de Juniac, le PDG d’Air France se dit prêt à suspendre le projet. Le SNPL veut l’abandon pur et simple.

Le bras de fer s’installe dans la durée. Le conflit entre dans l’histoire de la compagnie, comme la plus longue grève. Le record de 1998 est battu. Il n’y a pas une coupe du monde de football à sauver et le gouvernement n’est pas décidé à plier. Il soutient la direction.

Le 24 septembre, Alexandre de Juniac abandonne le projet « Transavia Europe ». En contrepartie, il projette de développer « Transavia France ». Le SNPL maintient la grève. Il continue de réclamer un contrat de travail commun pour les pilotes d’Air France et de Transavia. Il demande au passage que soit désigné un médiateur, ce que refuse catégoriquement le Premier ministre, qui à l’heure du bilan, estimera cette grève « incomprise », « corporatiste » et « injuste ».

Cette grève désastreuse, qui n’aurait jamais dû avoir lieu, n’a pas été le point d’aboutissement d’un conflit entre les pilotes et la direction qui couvait depuis plusieurs mois. Elle a été au contraire le catalyseur d’un climat social détestable au sein de la compagnie avec le durcissement de la relation sociale entre le SNPL et le management et le rejet massif des pilotes par les autres catégories de personnel. L’onde de choc de cette grève risque de durer au moment où Air France est à un tournant de son histoire.
Fabrice Gliszczynski, La Tribune

Finalement, le 28 septembre, après 14 jours, le SNPL AF lève la grève. Le trafic redeviendra normal le surlendemain. Air France fait ses comptes. Sur le trimestre, la grève lui aura coûté entre 320 et 350 M€. Sur l’exercice, le coût est chiffré à 500 M€. De son côté, easyJetEASYJET La compagnie low cost britannique easyJet a transporté 55,47 millions de passagers en 2012 (+6,7% par rapport à 2011) avec un taux de remplissage de 87,5%. En France, elle possède des bases à Paris-Orly, Bale-Mulhouse, Lyon, Nice et Toulouse. annonce que la grève des pilotes d’Air France lui a généré 6,4 M€ de chiffre d’affaires supplémentaire.

Aerobuzz.fr