Bilan 2016 et perspectives du marché Aérospatial & Défense selon Deloitte

Le cabinet d’audit international Deloitte a dévoilé cette semaine son étude sur le marché mondial Aérospatial & Défense.

Alors que certains secteurs de l’industrie peinent à reprendre leur souffle depuis 2008, celui de l’aéronautique se porte plus que bien. Deloitte en témoigne en citant un taux de croissance 2016 de 1,7% pour l’industrie aéronautique mondiale. L’ensemble des indicateurs économiques du secteur sont, eux, dans le vert.

Une croissance globale

Le trafic aérien, l’un des moteurs principaux de l’industrie aéronautique mondiale poursuit en 2016 sa croissance amorcée dans les années 80. 3,5 milliards de passagers ont été transportés cette même année, contre 2 milliards 10 ans plus tôt. Les compagnies à bas-coûts renforcent leur contribution dans ce chiffre avec 28% des passagers transportés dans le monde l’année dernière.

Dans l’ensemble, les transporteurs rentabilisent les coûts car la hausse du trafic est associée à une croissance du revenu par passagers multiplié par 6,2 en l’espace de 35 ans. Les études conduites par Deloitte prévoient 10 milliards de passagers transportés en 2036.

Deuxième élément moteur de l’industrie aéronautique mondiale : les livraisons d’avions. Une augmentation du nombre de voyageurs implique forcément des capacités en hausse et donc l’accroissement des cadences de production. Ainsi, 1360 appareils commerciaux ont été livrés en 2016 et les prévisions parlent de 35 000 avions à livrer d’ici à 2035.

La saturation des aéroports comme problématique majeure

Si le trafic aérien est en permanente croissance, il est évident que les aéroports sont les premiers à en être impactés. Les flux de passagers dans les plateformes du monde entier ne cessant de croître, un nouvel enjeu apparait : comment les absorber ? Concernant l’Europe, construire un nouvel aéroport est devenu presqu’insurmontable et ceux qui existent doivent se heurter aux politiques anti-bruits qui brident leurs possibilités d’extension. A cette problématique s’ajoute celle de la gestion d’un trafic aérien toujours plus dense. Les autorités envisagent déjà un avenir où le contrôle aérien laissera d’avantages de place à l’automatisation des moyens : une aubaine pour les entreprises qui investissent dans la conception d’intelligences artificielles.

Le marché MRO : une affaire en or

Avec environ 28 000 avions de ligne en service dans le monde en 2016, le marché de la maintenance (incluant la réparation et les grandes révision) connaît une croissance considérable. De très bonnes opportunités vont émerger dans les prochaines années avec le vieillissement des flottes et les livraisons d’avions en hausse. Si les plus grandes entreprises du secteur comme Air France Industrie ou Lufthansa Technik consolident leur position de références, une concurrence étrangère et l’arrivée de nouveaux entrants pourraient modifier la répartition des parts de marchés dans les prochaines années. A défaut de disposer d’industries de production d’avions, certains pays pourraient même se spécialiser dans les services de maintenance.

La France, un champion qui suit la dynamique du marché mondial

En tant que deuxième puissance aérospatiale du monde, la France voit son industrie de l’aéronautique civile augmenter considérablement son chiffre d’affaire depuis 2009. Le secteur Aérospatial & Défense contribue à hauteur de 22 milliards d’euros au commerce extérieur de la France en 2016 tandis que trois entreprises françaises (Airbus, Safran et Thalès) figurent dans le classement 2016 des 20 plus grands acteurs de l’aérospatiale mondiale.

Avec 62 000 recrutements sur les cinq dernières années, le secteur Aérospatiale & Défense confirme son rôle d’industrie moteur pour l’emploi en France. La grande majorité des emplois créés est liée à l’activité sous-traitance et approvisionnement d’Airbus, ce qui explique que 45% des entreprises du secteur en France ont moins de 9 employés.

Ce chiffre confirme qu’une part de l’activité est assimilable à une activité artisanale. Le principal enjeu des prochaines années repose donc dans la sécurisation des chaînes d’approvisionnement aéronautique en France.

Loick Laroche-Joubert à Paris pour AeroMorning

Sur le même thème

Résultats de Finnair pour le mois de février 2017

Paris, le 8 mars 2017

Compte tenu des 28 jours de février 2017, par comparaison aux 29 jours de février 2016, Finnair enregistre ce mois-ci une baisse de sa capacité globale de 2,2%, exprimée en siège kilomètre disponible. Si l’on avait pris en compte ce jour supplémentaire, la capacité aurait augmenté de 1,6%.

Le nombre de passagers a, quant à lui, augmenté de 2,4% atteignant 834.000 voyageurs pour une hausse du trafic global (RPK) de 2,5%. Le taux de remplissage moyen s’établit à 82,9%, soit une hausse de 3,8% par rapport à février 2016.

La capacité vers l’Asie a diminué de 0,6% (+3,2%*) en raison de la fermeture des vols vers Chongqing à partir du 11 février pour cause de formation des pilotes sur A350. Malgré cette baisse, le trafic de la compagnie vers son plus grand marché a augmenté de 4,8% dû à une amélioration du taux de remplissage.

Le trafic global vers l’Amérique du Nord a quant à lui diminué de 8,9% pour une capacité en baisse de 8,5% par rapport à 2016 (-4,4%*). Le nombre de vols étant identique à la même période l’an passé, cette baisse s’explique principalement par le remplacement temporaire des appareils Finnair sur les vols transatlantiques par des appareils en leasing.

Parallèlement, le trafic vers l’Europe a enregistré une hausse de 1,2% malgré une capacité en baisse de 4,5% (-0,8%*). L’augmentation des vols vers la Finlande du nord a permis l’augmentation de la capacité des vols domestiques de 5,2%.

Toujours pour février 2017, la capacité de fret sur les vols réguliers a diminué de 8,9% s’expliquant notamment par l’année non bissextile mais aussi par une diminution du trafic de gros porteurs vers l’Asie. Cela explique également la diminution de 6,2% du revenu moyen par tonne transportée au kilomètre. La capacité globale de fret de Finnair comprend également trois liaisons de fret hebdomadaires entre Helsinki et Bruxelles opérées par DHL.

En février 2017, 83,5% des vols sont arrivés à l’heure sur l’ensemble du réseau Finnair, contre 81,6% en février 2016, soit une hausse de 1,9 point.

Les résultats de trafic de mars 2017 seront publiés le 11 avril prochain.

* Chiffres prenant la comparaison réelle avec l’année bissextile précédente.

Les Citoyens du Ciel utilisent l’aérien comme support d’accompagnement et vecteur d’intégration

Blagnac le 7 Mars 2017

DES VALEURS, DU CONCRET, DE NOUVEAUX DEVELOPPEMENTS POUR « LES CITOYENS DU CIEL »

« Les Citoyens du Ciel » inscrivent leur dynamique au service des jeunes singuliers ou défavorisés dans un plan quinquennal d’actions responsables et respectueuses des différences qui sont les nôtres, à toutes et tous. Ensemble, faisons de nos différences une richesse ! Ensemble, Faisons décoller nos singularités !

Présentation.

Association dédiée à l’intégration de jeunes en difficulté, Les Citoyens du Ciel utilisent l’aérien comme support d’accompagnement et vecteur d’intégration de celles et ceux qui, dans la vie, ont eu moins de chance.

« En respectant nos différences, Les Citoyens du Ciel développent les capacités de leurs bénéficiaires à croire en eux comme en leurs capacités personnelles. En se servant du rêve de voler comme moteur de leur évolution, nous aidons les jeunes à découvrir leurs compétences et à devenir acteurs de leurs vies » note Jean-Paul Burgues, Président des Citoyens du Ciel.

Transformer l’essai

Née il y a dix ans, l’Association des Citoyens du Ciel compte déjà 1 000 bénéficiaires ayant suivi des formations à l’aérien, comme ayant participé aux 11 éditions de ses tours aériens solidaires en France, en Europe et au Maroc.

Porteurs des valeurs d’unité et de solidarité envers les jeunes différents, des « Ambassadeurs des Citoyens du Ciel » seront prochainement nommés ; désormais relais et accompagnateurs bénévoles, ces « Ambassadeurs » viendront en appui aux équipes des Citoyens du Ciel pour former les générations de demain et s’ouvrir sur l’avenir.

2017-2022 : tout un programme !

Chez les Citoyens du Ciel, assurer l’avenir de ces jeunes repose sur les 3 axes de son plan de développement quinquennal :

 Le renforcement de l’axe local, régional et national de la Coupe des Citoyens du Ciel qui est un programme de formation réparti sur 3 ans pour des jeunes aux « singularités » différentes.

 L’ouverture de nouveaux horizons aux Ailes du Partage qui sont des tours aériens solidaires embarquant sur leurs ailes de jeunes défavorisés ; ce sera ainsi le cas, cette année, en Occitanie et l’an prochain au Maroc.

 La création d’une piste d’envol en région toulousaine : véritable vitrine de l’association, cette piste sera dotée d’un hangar où les jeunes bénéficiaires apprendront à assembler un ULM électrique.

Réussir nos actions d’envergure pour assurer l’avenir de jeunes défavorisés

Les Bénévoles des Citoyens du Ciel se sont réunis récemment à Blagnac en Assemblée Générale pour confirmer les orientations de l’Association et leurs ambitions au service des jeunes défavorisés.

« Donner des ailes, donner de l’espoir aux jeunes et aux adultes en situation de difficulté ou de handicap est un engagement moral lourd de conséquences car il va bien au-delà de ces simples mots ; en leur permettant de s’envoler et de rêver, nous devons en effet permettre à chacun de ces bénéficiaires de devenir maitres de leur avenir en pilotant leur propre vie », conclut Jean-Paul Burgues.

Pour mieux connaître « Les Citoyens du Ciel », consultez ce lien :

www.youtube.com/user/lescitoyensduciel

Contact Presse : Philippe Le Gregam

Mobile : 00 33 (0)6 80 41 81 49

Sur le même thème

HEXCEL AT JEC WORLD 2017

March 6, 2017

At JEC World 2017 taking place in Paris on March 14-16, Hexcel will promote a number of composite innovations for aerospace, wind energy, automotive and recreation industries at Stand J41 in Pavilion 5A.

Among the aerospace displays will be an Airbus A320neo fan cowl for the LEAP-1A engine manufactured by Airbus Defense and Space using Hexcel HexPly® 8552/AS4 slit tape prepreg, HexFlow® resin and HexForce® woven carbon reinforcements. Hexcel is a major supplier of composite materials for the A320neo airframe and for both engine options, supplying carbon prepreg and engineered core components for the Pure Power PW1100G-JM engine. For the LEAP-1A engine by CFM International, Hexcel supplies HexTow® IM7 carbon fiber for all the fan blades and containment cases, in addition to HexPly® carbon prepreg for the nacelles and engineered core for the inner trans cowl.

Later this year, Hexcel will start production at a new engineered core plant in Casablanca, Morocco, adding to existing engineered core facilities in the U.S. and Belgium. Engineered core is flat honeycomb that Hexcel forms, shapes, machines and/or bonds to create high quality core details and assemblies to precise customer specifications. Hexcel will promote engineered core at JEC World by displaying a main landing gear door by
Daher for Gulfstream that demonstrates Hexcel’s expertise in splicing, forming and numerically controlled machining of honeycomb.

Hexcel has more than 25 years of experience in developing out-of-autoclave (OOA) technologies for aerospace, and vacuum infusion is now a key technology for future aerospace programs, helping to meet the cost targets and production rate challenges for large structures.

2

To meet the required performance for aerospace structures, Hexcel developed HiTape® carbon fiber reinforcements for the automated lay-up of dry preforms for resin infusion. At JEC World, Hexcel will display a C295 outer wing box demonstrator panel manufactured with HiTape® reinforcements by Airbus Defence and Space as part of the APOLO-Cleansky2 project. After the automated lay-up of HiTape® preforms for the panel stringer and spars, they were co-infused with Hexcel HexFlow® epoxy resin in a cost-efficient, out-of-autoclave process. This part demonstrates that HiTape® technology is an efficient composite solution for primary aircraft structures and a viable option to meet production rates and cost requirements for new aerospace programs.

Hexcel’s HexMC® molding composite is a high performance carbon fiber/epoxy material designed for compression molded parts, and Hexcel will display a single aisle wing access panel demonstrator manufactured from HexMC® in a one-step process. HexMC® technology enables the rapid manufacture of production parts with a fast cure cycle and net shape molding. The material accommodates thickness changes and allows the incorporation of an integrated stiffener.

Hexcel’s other promotions at JEC World will focus on a number of automotive technologies including a suspension knuckle made by Saint Jean Industries in which the aluminum structure is stiffened with HexPly® M77 prepreg stacks. The addition of prepreg results in a 26% increase in stiffness compared to the aluminum-only knuckle, without any increase in part volume. The aluminum/CFRP hybrid version can be incorporated in the existing space restrictions, allowing just one part design to be used across all models in the range. The CFRP increases the maximum strength before failure of the part, with optimum load distribution determined by Hexcel’s FEM calculations. Hexcel produces the net shape 2D preform in less than one minute. The prepreg stacks are bonded to the aluminum with Redux® 677, Hexcel’s new fast curing film adhesive for the high volume processing of metal/CFRP hybrid structures. Redux® 677 is designed for automated compression molding and is ideal for bonding metals, thermosets and thermoplastics with HexPly® M77 prepreg.

Hexcel’s composite materials portfolio now includes HiMax™ multiaxial fabrics manufactured in Leicester, U.K. Hexcel will display a composite floor demonstrator manufactured for Jaguar Land Rover using HiMax™ carbon fiber multiaxial fabrics specifically optimized for high-volume composites manufacturing processes.

3

For this part, Hexcel created a non-crimp fabric with the optimum balance between drape, stability and permeability, using an automotive-grade standard modulus, high tow count carbon fiber. The high drape HiMax™ reinforcement conforms to the complex mold geometry of the part, minimizing the defects typically seen with standard materials, while its permeability is optimized to enable fast resin injection and cure times required for high volume manufacturing.

Polyspeed® pultruded carbon profiles are another new technology developed by Hexcel. These pre-cured, thick-ply carbon fiber elements offer an economical way of structurally reinforcing wind turbine blades and any other industrial application requiring load-carrying performance. Carbon fiber tows are impregnated with a thermoset resin and shaped and cured in a continuous pultrusion process, resulting in perfect fiber alignment and a smooth surface. The controlled resin and fiber content result in consistent quality, weight and mechanical properties including impact performance, fracture toughness and shear strength. This technology enables very large parts to be made with no restrictions on the part length, other than their transportability. At JEC World, Hexcel will display a 2-meter diameter carbon laminate coil made from Polyspeed® carbon fiber pultrusion for the structural reinforcement of a wind turbine blade.

Other industrial promotions on Hexcel’s stand at JEC World include the latest bike model from Trek bikes. The Trek Domane SLR 10 RSL is made with Hexcel’s HexPly® fast-curing carbon fiber/epoxy prepreg that was specially developed for quick cure cycles for faster production in recreational environments without any compromise. It also gives improved toughness and impact performance.

Hexcel will also exhibit a wind blade section showing the various carbon and glass materials that Hexcel supplies for this industry. These include HexPly® M79 prepregs optimized for low temperature cure and fast cycle times, HiMax™ dry non-crimp fabrics optimized for infusion technologies, and Hexcel’s cured carbon products for load bearing applications.

Technology Investments

In 2016, Hexcel made a number of investments to expand the company’s portfolio and support the development of next-generation, advanced composite technologies that provide improved material performance and light weighting solutions for aerospace and industrial applications. Carbon Composites Incorporated (CCI), Oxford Performance Materials (OPM) and Luminati Aerospace will be promoted via a video presentation at Hexcel’s stand at JEC, and representatives from all companies will be at the show.

4

Carbon Conversions Incorporated (CCI) is a leader in reclaiming carbon fiber from dry, wet, and cured structures and incorporating reclaimed carbon fibers in advanced materials that are used to make new, high-performance components. Working collaboratively, Hexcel and CCI will further advance aerospace and industrial applications for reclaimed carbon fiber, enabling the widespread commercial adoption of high-performance, recycled carbon fiber reinforced products and extending their lifecycle.

Oxford Performance Materials, Inc. (OPM) applies 3D printing technology and high performance additive manufacturing (HPAM™) to produce fully functional end-use parts that combine structural strength, enhanced performance, weight reduction and time-to-market benefits for its customer base. OPM uses Hexcel HexTow® carbon fiber in the production of 3D printed advanced thermoplastic structural parts for aerospace, satellite & defense programs.

Hexcel also entered into a supply agreement with Luminati Aerospace LLC to support the development of advanced aerospace materials and systems that target high-performance and multi-functional capabilities in future high-altitude long-endurance airplane designs and aerospace where thin ply advanced systems may be required.

###

Hexcel Corporation is a leading advanced composites company. It develops, manufactures and markets lightweight, high-performance structural materials including carbon fibers, specialty reinforcements, prepregs and other fiber-reinforced matrix materials, honeycomb, adhesives, engineered core and composite structures for use in commercial aerospace, space and defense and industrial applications.

Sur le même thème

Le plus grand événement de gestion du trafic aérien mondial attire des leaders de l’aviation

MADRID, 28 février 2017 /PRNewswire/ — Inscrivez-vous dès maintenant au World ATM Congress 2017, la plus grande exposition mondiale de gestion du trafic aérien (ATM) qui ouvrira ses portes le matin du 7 mars à l’IFEMA, Feria de Madrid. L’événement réunira des leaders de l’aviation de plus de 130 pays, dont des organismes de réglementation et de hauts fonctionnaires ; des PDG d’aéroports, de compagnies aériennes et des fournisseurs de services de navigation aérienne (FSNA) ; des associations commerciales ; et des dirigeants d’entreprises commerciales fournissant des produits et services à l’industrie de l’aviation. L’événement se déroulera jusqu’au 9 mars.

World_ATM_Congress_2017_Logo

World ATM Congress devrait dépasser le nombre de 7175 participants de l’an dernier et comprendra :

  • Des contrôleurs de la circulation aérienne, des représentants du contrôle du trafic aérien, des fournisseurs de services ATM, des aéroports, des compagnies aériennes, des gouvernements, des forces armées, des ONG, des fabricants, des fournisseurs, et plus encore.
  • Plus de 80 FSNA.
  • Plus de 220 exposants, dont 23 nouveaux exposants.
  • Cinq salles d’éducation avec plus de 120 présentations, dont des démonstrations et des lancements de produits, des tables rondes, et la découverte des tendances et développements récents de près de 100 organisations de premier plan issues de différents segments de l’aviation.

Le World ATM Congress primé, qui en est maintenant à sa cinquième édition, est produit par le Civil Air Navigation Services Organisation (organisation rassemblant les prestataires de service de la navigation aérienne, CANSO) en partenariat avec l’Air Traffic Control Association (association de contrôle du trafic aérien, ATCA). Le thème de la conférence est S’adapter aux changements dans l’ATM : créer la culture appropriée. Quatre séances réparties sur deux matinées exploreront la meilleure façon de faciliter le changement souhaité dans cet environnement complexe. Cela commencera avec la vision d’une compagnie aérienne et ne concernera pas seulement les exigences des compagnies aériennes, mais comment l’entreprise de transport aérien a fait face et facilité des changements majeurs et comment elle cherche à répondre aux changements et événements géopolitiques. La conférence se penchera ensuite sur la manière d’obtenir de meilleures performances dans tous les secteurs et sur la façon de collaborer plus efficacement entre les multiples parties prenantes. Elle portera un regard neuf sur un exemple précis des défis du changement dans l’ATM comme l’intégration sûre dans l’espace aérien de systèmes d’aviation et de drones pilotés à distance.

Le World Congress ATM de 2017 accueillera également plusieurs événements, dont le prix IHS Jane’s ATC Awards et le prix Single European Sky (SES) European Commission Awards le 7 mars, ainsi que plusieurs événements pour la presse tout au long des trois jours.

Pour plus d’informations à propos du World ATM Congress 2017, veuillez visiter : www.worldatmcongress.org.

Sur le même thème