Les NH90 NFH belges prennent l’astreinte SAR

Huit ans après la signature du contrat d’achat, en 2007, l’armée belge a déclaré le 21 août opérationnels ses trois premiers hélicoptères NH90 en version navale (NFH), qui remplaceront totalement d’ici fin 2018 les vénérables Sea King dans le rôle de la recherche et du sauvetage (« Search and Rescue », SAR) en mer et sur terre, au départ de la base de Coxyde (nord-ouest).

Le « patron » de la composante Air, le général-major Fréderik Vansina, a remis au commandant de l’unité qui chapeaute la base de Coxyde, le 1er wing de Beauvechain, le colonel Georges Franchomme, le certificat attestant que la 40ème escadrille a atteint sa « capacité opérationnelle initiale » (« Initial Operational Capacity », IOC).

Une démonstration de sauvetage au cours de laquelle un Sea King a cédé le relais à un NH90 Caïman, sous l’oeil attentif du ministre belge de la Défense, Steven Vandeput, a conclu la cérémonie.

Depuis le 24 août, les NH90 NFH – des appareils peints en gris pour les distinguer de leurs congénères de transport tactique (TTH), à la livrée kaki, assurent donc la permanence pour le secours en mer, à terre (en cas d’accident aérien), de transport de blessés ou d’organes deux semaines sur trois. La troisième semaine sera encore assurée par les derniers Sea King quasi-quadragénaires.

Cette situation perdurera jusque fin 2018, quand les Sea King seront définitivement retirés du service, a précisé le commandant de la base de Coxyde, le lieutenant-colonel Evert Cuppens, rappelant que le premier NFH avait été livré en mai 2014, avec des années de retard sur le calendrier initial.

Le quatrième et dernier hélicoptère sera livré début 2016, dans la configuration la plus récente. Construit comme les trois autres à l’usine d’Airbus Helicopters à Donauworth (sud de l’Allemagne), il vient d’être réceptionné par la Défense.

D’ici fin 2018, la 40ème escadrille va former davantage d’équipages (neuf à terme, contre quatre actuellement) et se préparer aux opérations maritimes à bord des deux frégates de type M (pour multirôles) de la Marine belge, rachetées d’occasion aux Pays-Bas.

Les huit NH90 belges avaient été commandés en juin 2007 pour un montant de près de 300 millions d’euros, alors que deux options n’ont jamais été converties en raison des économies imposées à la Défense.