Atterrissage mouvementé pour un A320 d’Asiana Airlines

L’accident s’est produit mardi 14 avril à 20 h locales, à l’aéroport de Hiroshima, au Japon. Un AirbusAIRBUS Constructeur européen (filiale à 100% d’EADS) détenant 50% du marché mondial des avions de ligne. Airbus a vendu 11.500 avions depuis sa création en 1970. A320 de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines en provenance d’Incheon aurait heurté une antenne de communication au moment d’atterrir, avant de déraper sur plusieurs dizaines de mètres et finir sa course hors de la piste.

JPEG - 52.5 ko
L’Airbus A320 d’Asiana Airlines à l’issue de sa course hors de la piste de l’Aéroport d’Hiroshima
© Associated Press

La totalité des 73 passagers et les huit membres d’équipage du Vol OZ162 ont été évacués par les toboggans de sécurité. Aucun décès n’est à déplorer mais 25 voyageurs et deux membres d’équipage ont été légèrement blessés, ont indiqué les autorités japonaises. La compagnie Asiana Airlines a fait état dans un communiqué de 18 blessés dont 14 Japonais, deux Coréens et deux Chinois.

Plusieurs sources mettent en cause les mauvaises conditions météorologiques, entre pluie et brouillard. Une équipe de huit enquêteurs sud-coréens devait être dépêchés sur place en renfort des techniciens japonais de l’Aviation Civile.
L’aéroport de Hiroshima a été temporairement fermé au trafic. Presque tous les vols ont été annulés.

Dans un accident antérieur, un BoeingBOEING Premier groupe industriel aéronautique et spatial au monde. Constructeur d’avions de lignes et d’avions d’arme, est également présent sur les marché de l’espace et de la sécurité. 170.000 salariés. 777 d’Asiana Airlines s’était écrasé en juillet 2013 à San Francisco, après que l’empennage de l’appareil ait heurté une digue séparant la piste d’atterrissage d’un plan d’eau. L’accident avait fait 182 blessés et trois morts.