Emirates fera voler ses A380 jusqu’en 2022

Le plus grand opérateur de l’Airbus A380, Emirates, a partagé une vision optimiste de la demande de voyages aériens dans un avenir proche. La compagnie aérienne, qui possède actuellement 114 des deux étages, en a garé 102.

«Ma propre opinion, et c’est toujours une vision optimiste, est que d’ici la fin de l’année civile prochaine ou le premier trimestre de 2022, nous ferons voler tous nos A380», a déclaré le président d’Emirates Tim Clark dans un entretien avec Bloomberg. Sur les 114 Super Jumbos dont elle dispose, la compagnie aérienne basée à Dubaï en a stocké 102. Airbus n’a pas encore livré huit A380 supplémentaires à Emirates avant que le constructeur arrête définitivement la production de l’avion en 2021.

La compagnie aérienne a également retiré définitivement son premier Airbus A380 en octobre 2019, lorsque l’A6-EDB a été expédié à l’aéroport de Tarbes (LDE) en France pour être progressivement retiré de la flotte d’Emirates.

Selon Clark, son opinion optimiste est renforcée par les nouvelles récentes d’essais de vaccins réussis. L’exécutif a indiqué que, étant donné que le vaccin contre le coronavirus sera distribué dans le monde entier, une forte augmentation de la demande de voyages aériens suivra.

Ses commentaires font suite à une annonce récente de la société. À la mi-novembre 2020, le transporteur national de Dubaï a enregistré sa première perte au premier semestre en 30 ans, les revenus passagers ayant diminué de 75%. Au total, la société a terminé le premier semestre de son exercice avec une perte de 12,6 milliards AED (3,4 milliards de dollars).

Le fret était un point positif dans les opérations d’Emirates. La compagnie aérienne, qui possède également 11 cargos Boeing 777F, a pu augmenter ses rendements de fret de 106% par rapport à la même période en 2019.

«La situation extraordinaire du marché du fret aérien pendant la crise mondiale du COVID-19, où la réduction drastique des vols de passagers a conduit à une capacité disponible limitée tandis que la demande de fret aérien a fortement augmenté», lit-on dans le rapport financier d’Emirates rapport.

De plus, le gouvernement local a mis ses paroles en action. Après que le prince héritier de Dubaï Hamdan bin Mohammed Al Maktoum a annoncé que le gouvernement de Dubaï était «déterminé à fournir un soutien total» en mars 2020, le récent rapport financier de la société a révélé qu’elle avait reçu 2 milliards de dollars d’investissements supplémentaires de Dubaï.

Emirates exploite actuellement 12 Airbus A380. Dans sa dernière mise à jour du 18 novembre 2020, le réseau de destinations a été étendu à l’aéroport de Manchester (MAN), en plus d’augmenter les vols quotidiens vers l’aéroport de Londres Heathrow (LHR) à quatre par jour et de passer d’un service deux fois par semaine à vols quotidiens vers Moscou, Russie.

Les brèves aéro.