Retour sur le Mirage2000

Retour sur un avion extraordinaire qui a fait l’image de la France dans le monde : Le Mirage 2000. En 1972, l’armée de l’air française est à la recherche d’un nouvel avion de chasse destiné à des missions de supériorité aérienne. Elle lance alors le programme « Avion de combat futur. » Parallèlement à cet appel d’offres, le constructeur Dassault Aviation développe un projet de mono réacteur sur fonds privés appelé « Delta 2000 ». Séduite par ce programme, l’armée de l’air décide d’adopter le projet. Le programme « Avion de combat futur » est alors abandonné, considéré comme trop coûteux. Le Mirage 2000 est un avion de chasse conçu par la société française Dassault Aviation à la fin des années 1970. Bien que la formule à aile delta fasse penser au Mirage III des années 1960 et que le Mirage 2000 soit de taille comparable, il s’agit en fait d’un avion entièrement nouveau, avec une surface alaire plus importante, naturellement instable pour améliorer sa manœuvrabilité et équipé de commandes de vol électriques. Mis en service en 1984, le Mirage 2000 est principalement utilisé par l’Armée de l’air française qui en a reçu 315 exemplaires, tandis que 286 autres ont été exportés vers huit pays différents. Quelques temps après, le Delta 2000 est rebaptisé Mirage 2000. Les innovations technologiques sont nombreuses : structure en fibre de carbone, aérodynamisme de l’appareil, surface radar réduite… Le journaliste Eric Gilbert précise : « Les ingénieurs qui l’ont conçu estiment que le mirage 2000 peut rivaliser avec tous les avions de combat existant actuellement et qu’il serait même supérieur au F16 américain ». Les premières livraisons à l’armée française arriveront en 1983. Le pilote français Jean Coureau est aux commandes de l’appareil lors du vol inaugural à Istres. En 2018, le Dassault Mirage 2000 est toujours en service. Les amateurs de l’avion peuvent se rendre sur le site Vol en Mirage, pour plus d’infos sur les baptêmes qui existent sur cet avion.