L’USAF dévoile son futur bombardier B-21

La secrétaire américaine à la Force aérienne Deborah Lee James a révélé les premières lignes du futur bombardier de l’USAF : le Long Range Strike (LRS). Le projet est désigné B-21, pour marquer la naissance du premier bombardier du 21ème siècle. Programme considéré prioritaire pour l’USAF, James a déclaré que le B-21 permettra à l’Armée de l’Air d’opérer dans des environnements très exigeants prenant en compte les menaces futures.

James a également justifié les grandes ressemblances du B-21 avec le B-2 : « Dès le départ, le B-21 a été conçu sur la base de spécifications qui permettent le recours aux technologies existantes et matures».

Le programme est récemment entré dans sa phase de développement. Une première capacité initiale de l’avion est attendue à la mi-2020.

Le projet visant à remplacer la flotte de B-52 et B1-B, a été attribué à Northrop Grumman (relire l’article d’Air & Cosmos ici) au grand dam de Boeing, qui conteste cette décision.