SIMMAD : le général Girier démissionne

Coup de théâtre ! Et surtout un coup dur pour l’armée de l’air. Le général Guy Girier, directeur central de la SIMMAD (structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de défense) a remis sa démission lundi matin 18 janvier. L’information n’est pas encore officielle mais est durement vécue en interne. Le général Girier est très apprécié de ses équipes qui vivent cette démission comme un véritable traumatisme. Pourtant, Le général Girier, réputé pour son très grand sérieux et son efficacité était très impliqué dans la lourde mission de transformation de la SIMMAD et la réorganisation du MCO aéro, qu’il avait su mener avec brio.

Alors que s’est-il passé ?

Raisons personnelles, professionnelles ? On évoque un CMI (Comité interministériel d’investissement) de la semaine dernière qui se serait mal passé. Reste que le général Girié était dans sa dernière année, il devait partir en retraite à l’été. Une démission d’un très haut gradé à un poste clef seulement quelques mois avant son départ, pose questions. Et pourrait être révélateur de dysfonctionnements. La démission d’un général est un acte suffisamment rare pour être grave.

D’autant plus que cette démission intervient dans un contexte tendu sur le MCO aéronautique, en pleine transformation. Tandis que les problèmes demeurent sur la disponibilité des voilures tournantes ou des moteurs de l’A400M.