Un peu de voltige

La semaine dernière, je me suis rendu dans le Nord avec mon frère, pour lui offrir un baptême de voltige aérienne (c’est un passionné d’aviation et passe une bonne partie de son temps libre sur des simulateurs de vol : le cadeau était donc parfait). L’activité s’est déroulée au matin, et nous a laissé quelques heures sur place avant que nous ne devions prendre le chemin du retour. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés, presque par hasard, au Louvre-Lens : un projet dont j’avais déjà entendu parler mais que je pensais pas voir un jour ! Je vais essayer de vous la décrire. La Grande Galerie, dite la galerie du Temps est au coeur du musée : une seule longue galerie de 120 mètres de long où sont présentées, par ordre chronologique, des œuvres dont les plus anciennes datent de 4000 ans avant notre ère, et les plus récentes de la révolution industrielle du XIXe siècle, correspondant aux débuts de l’exploitation du charbon à Lens, rappelant que ce musée original est construit sur l’emplacement d’un ancien carreau de mine (dont l’exploitation a cessé en 1990). Toutes ces œuvres d’art, sculptures, tableaux, objets d’art, ont été choisies dans les collections du musée du Louvre de Paris. Inauguré en 2012, il a déjà attiré un million de visiteurs et est devenu, pour de nombreux touristes internationaux, le point de départ d’un circuit dans les musées du Nord. Avec le Louvre Lens, on fait un superbe voyage à travers six millénaires d’histoire, guidé par des médiateurs qui se joignent aux visiteurs pour les aider à comprendre le dialogue des œuvres ainsi rapprochées d’une façon inhabituelle. En effet, les œuvres ne sont pas accrochées aux murs mais présentées sur des cimaises qui scandent le paysage de la longue galerie que l’oeil embrasse tout entière. Un spectacle étonnant, que je vous invite à voir si vous passez dans la région. Une galerie des expositions temporaires offre en outre des expositions saisonnières avec des oeuvres venues du monde entier et non pas seulement du Louvre. Mon frère a eu les sensations qu’il voulait avec la voltige, et j’ai eu mon content de sensations avec le Louvre-Lens. Un voyage gagnant-gagnant, somme toute. Retrouvez plus d’informations sur l’organisateur de cette activité de ce voltige aérienne à Namur.